AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Kotor 2] Bralor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tar'ek
Admin


Messages : 47
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: [Kotor 2] Bralor   Mar 26 Juil - 20:47

De tous temps, les Mandaloriens ont été qualifiés de super commandos et de troupes d'élites mais, même en leur sein, il arrive que des guerriers exceptionnels sortent du lot et acquièrent une réputation universelle au sein des clans. Tel fut le cas de Bralor, considéré comme une légende vivante par ses pairs, quatre mille ans avant l'Empire.

 Portant constamment une armure comme la plupart des Mandaloriens, la sienne arborait la couleur or qui indiquait son appartenance aux maréchaux mandaloriens, le rang qui récompensait les meilleurs des guerriers néo-croisés sous les ordres de Mandalore l'Ultime. Bralor (dont le nom indiquait peut-être qu'il venait du Norg Bral, une région de la planète Mandalore) prit en effet part aux Guerres Mandaloriennes. On ignore les combats auxquels il participa, mais il était encore en vie à Malachor V pour combattre dans le dernier drame de ce conflit.

 Avant la guerre, Bralor pensait, comme la majorité de ses frères d'armes, que les Jedi étaient faibles, leurs pouvoirs étant entravés par leur code moral. Mais il finit par réviser son jugement au cours des batailles et son opinion fut définitivement balayée lors de l'ultime combat de Malachor V. En effet, alors qu'il luttait dans une bataille de vaisseaux contre un Jedi, celui-ci le vainquit mais l'épargna, un acte de miséricorde passé inaperçu au milieu de la boucherie qui suivit l'activation du générateur de masse antigravifique par Meetra Surik, entraînant l'oblitération d'une partie de la flotte Républicaine et de la quasi-totalité de la flotte mandalorienne. Toute cette destruction marqua la défaite des Néo-Croisés et la fin des Guerres Mandaloriennes.

 Comme les autres Mandaloriens, Bralor dut assister à la destruction de son équipement et de son droïde de guerre Basilisk par les forces du chef victorieux Revan et entama probablement une vie d'errance et de mercenariat. Il finit cependant par rencontrer Canderous Ordo, devenu Mandalore le Sauveur après la découverte du masque de Mandalore sur Rekkiad, et se joignit à lui sur Dxun pour réunifier les clans mandaloriens. Avec Xarga (le seul autre maréchal mandalorien à avoir rejoint dans un premier temps le nouveau Mandalore) et Kelborn, un chef de ralliement mandalorien et second de Mandalore le Sauveur, il faisait partie des meilleurs guerriers du camp.

 Depuis la fin de la Guerre Civile des Jedi (qui avait suivi les Guerres Mandaloriennes), la galaxie connaissait une période de paix assez stable mais, aux yeux de Bralor, cette paix n'était pas l'élément naturel des Mandaloriens. Si chacun la gérait comme il l'entendait, lui s'entraînait sans relâche aux arts martiaux, préparant son corps et son esprit à la prochaine guerre afin d'en relever tous les défis. A cet effet, le Cercle de Combat Mandalorien constituait un élément capital de son entraînement et lui permettait d'essayer toutes ses techniques martiales. Il remporta le titre prestigieux de maître du Cercle de Combat et fut ainsi rapidement jugé par ses pairs comme le plus fort et le plus courageux des Mandaloriens du clan. Soucieux de se perfectionner, il n'avait pas oublié sa défaite face à un Jedi lors de la bataille de Malachor V ; il étudia longuement les Jedi et leurs arts, dans l'espoir d'une confrontation avec l'un d'eux où il sortirait vainqueur.

 C'est ainsi qu'un jour, alors qu'il regardait deux guerriers Mandaloriens s'affronter dans le Cercle de Combat, il fit la rencontre de l'Exilée Meetra Surik. Ondéron était au bord de la guerre civile, la Reine Talia et ses alliés s'opposant aux anti-républicains du Général Vaklu. Arrivant dans l'espace ondéronien, le vaisseau de Surik, l'Ebon Hawk, avait été pris par les tirs du blocus de la planète et avait atterri en catastrophe non loin du camp mandalorien ; Mandalore avait ensuite accueilli la jeune femme et ses compagnons qui étaient à la recherche des derniers Maîtres Jedi dont l'un d'eux, Kavar, se trouvait sur Ondéron, aux côtés de la Reine. Le Sauveur proposa son aide à condition que Mettra Surik gagne l'estime des Mandaloriens et l'autorisa à déambuler dans le camp.

 Surpris mais satisfait de savoir que l'Ordre Jedi n'était pas éteint après les sinistres attaques qui avaient décimé leurs rangs aux lendemains de la Guerre Civile des Jedi, Bralor la salua courtoisement au contraire des autres Mandaloriens qui se méfiaient d'elle. Alors que Meetra  s'étonnait de cette courtoisie, il lui répondit qu'elle l'aurait sans doute vu beaucoup plus agressif sur un champ de bataille. Pour lui, seul le combat permettait réellement d'apprendre, professant un enseignement mutuel aux combattants. Saisissant l'occasion qui se présentait à lui, il déclara qu'il serait honoré de l'affronter.

 Mais pour que l'Exilée soit autorisée à défier le maître du Cercle, il était nécessaire pour elle de gagner tout d'abord de l'honneur en remportant des duels dans ce même cercle. Bralor assista alors aux victoires successives de l'Exilée sur Davrel, Kex et Tagren. Une fois ces adversaires vaincues, Meetra dut ensuite faire ses preuves en dehors du Cercle. Pour cela, Bralor lui conseilla de se rendre dans la jungle et de trouver le second champion, Kelborn, qui pourra justifier de ses aptitudes martiales. Surik aida ainsi Kelborn à chasser les soldats du Colonel Tobin, allié du Général Vaklu, et le Mandalorien la jugea apte à affronter les deux champions du Cercle. Kelborn mordit d'abord, sous les yeux de Bralor qui accepta ensuite le défi de l'Exilée.


 Les deux adversaires s'avancèrent au milieu du Cercle. Avant le début du combat, Bralor annonça à l'arbitre de la rencontre  qu'il autorisait la Jedi à utiliser tout son arsenal tandis que lui combattrait avec ses poings et ses pieds. L'affrontement commença et, si le combat fut rude, Surik parvint à vaincre Bralor et devint le nouveau Maître du Cercle, gagnant une très haute estime chez la quasi-totalité des membres du camp. Même Mandalore exprima son étonnement, avouant que soit elle avait beaucoup de chance, soit elle cachait bien son jeu. Dans un sentiment mêlant amusement et lassitude, Bralor ne tint pas rigueur à la jeune femme de sa défaite : comme il le lui déclara lorsqu'ils discutèrent à nouveau, malgré tout son entraînement, il perdait encore une fois face à un Jedi et c'était la preuve qu'il lui restait encore beaucoup à apprendre. Le Maréchal Mandalorien lui raconta alors l'histoire qu'il avait vécu à Malachor V et conclut en affirmant que autant lui que Meetra avaient appris quelque chose aujourd'hui.

 Bralor prit certainement pour un honneur de combattre aux côtés de l'Exilée dans la défense du camp suite à l'infiltration de celui-ci par des assassins sith. Le Maréchal Mandalorien affronta et tua plusieurs Sith à mains nues, confirmant ses talents martiaux. L'attaque repoussée, Mandalore et la jeune femme s'envolèrent pour Iziz où ils rencontrèrent enfin le Maître Jedi Kavar. Mais, traqués par le Général Vaklu, ils durent interrompre l'entrevue et Mandalore et Surik retournèrent au camp sur Dxun. Vaklu était très puissant et même un Jedi ne pouvait rien seul face à une armée entière ; Bralor se joignit à l'analyse de Mandalore qui affirma qu'il fallait attendre un message de Kavar avant de retourner sur Ondéron.

 Quelque temps plus tard, la guerre civile ondéronienne éclata enfin et Bralor, en concertation avec Kelborn, s'accorda sur le point que la victoire reviendrait avant la fin du jour à Vaklu et à ses partisans, en raison notamment de leur puissante alliance avec les Sith. Mais le retour à point nommé de l'Exilée changea la donne. Comme le constata Bralor, qui prit sans doute part à l'assaut du tombeau de Freddon Nadd sur Dxun, l'aide qu'apporta la jeune femme à la Reine Talia et au Maître Kavar fut décisive puisqu'elle permit le renversement des événements et la victoire des royalistes. Les Sith furent défaits dans le mausolée de Nadd et les forces de Vaklu qui avaient infiltré le palais pour assassiner la Reine furent définitivement défaites.

 Bralor félicita Surik lorsqu'elle repassa au camp de Dxun, puis reprit sans doute son entraînement pour le combat prochain, qui ne tarda pas à arriver. En effet, les Sith avaient lancé un assaut massif sur Télos et Mandalore le Sauveur convoqua ses troupes à la Station Citadelle, en orbite de la planète, pour prendre d'assaut le vaisseau-amiral de Dark Nihilus, le Ravageur. Tandis que Mandalore, Meetra Surik et Visas Marr s'occupaient de placer les explosifs pour faire sauter le navire, Bralor, comme les autres Mandaloriens avec lui, participa à la conservation de la tête de pont et il est fort probable qu'il survécut à l'affrontement et qu'il vainquit même, pour la première fois, des utilisateurs de la Force, en l'occurence des Sith. Après la mort de Dark Nihilus, le Ravageur explosa et ce haut fait d'armes resta sans doute graver dans la mémoire de Bralor.

 Le nom de Bralor ne tomba pas dans l'oubli et, au cours de l'histoire galactique, d'autres eurent l'honneur de le porter, comme Rav Bralor, la Cuy'val Dar, ou un chef de clan mandalorien, Neth Bralor, à l'époque de la Nouvelle Guerre Civile Galactique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lestroisguildes.forumactif.org
 
[Kotor 2] Bralor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star Wars - Knights of the old Republic (dit KOTOR)
» [Contre avis] KOTOR sur Xbox
» Star Wars Kotor 2 problème d'installation.
» [CS] Dalmatia - Sur carte de base base des Bouches de Kotor, Monténégro
» Premiers avis de deux béta testeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Quatre Guildes :: Holonet :: Kotor 2 (spoil)-
Sauter vers: