AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Kotor 2] Davrel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tar'ek
Admin


Messages : 47
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: [Kotor 2] Davrel   Mar 26 Juil - 23:25

Parmi ceux qui se joignirent au nouveau Mandalore qui émergea après la fin de la Guerre Civile des Jedi, on trouvait plus de jeunes guerriers que de vieux briscards, en raison sans doute des lourdes pertes de la fin des Guerres Mandaloriennes. Davrel faisait ainsi partie de ces jeunes guerriers qui n'avaient pas pris part au grand conflit, une douzaine d'années plus tôt, et le regrettait profondément.

 Comme ses camarades du camp de Dxun, il respectait la hiérarchie néo-croisée créée par Mandalore l'Ultime au moment de la guerre et portait donc l'armure classique bleue des guerriers mandaloriens. Il était très enthousiaste à l'idée de faire ses preuves aux membres du clan, n'ayant pas pu le faire durant les guerres précédentes en raison de son jeune âge. Il regrettait en effet profondément de n'avoir jamais pu charger les ennemis sur un Basilisk et d'y gagner l'honneur du combattant. C'est pour cela qu'il prit part régulièrement aux joutes du Cercle de Combat mandalorien, afin de se mettre à l'épreuve.


 C'était assurément une lourde épreuve qu'il s'imposait car les autres participants réguliers, comme Tagren ou Kelborn, étaient des vétérans chevronnés du combat, et le maître du Cercle, Bralor, était un Maréchal Mandalorien, jugé comme le meilleur combattant du clan. Mais Davrel, en dépit de ses échecs sans doute nombreux, gagna un peu d'honneur, continuant à fréquenter le Cercle, et c'est ainsi qu'il fit la connaissance de l'Exilée Meetra Surik.

 Ondéron était au bord de la guerre civile, la Reine Talia et ses alliés s'opposant aux anti-républicains du Général Vaklu. Arrivant dans l'espace ondéronien, le vaisseau de Surik, l'Ebon Hawk, avait été pris par les tirs du blocus de la planète et avait atterri en catastrophe non loin du camp mandalorien ; Mandalore avait ensuite accueilli la jeune femme et ses compagnons qui étaient à la recherche des derniers Maîtres Jedi dont l'un d'eux, Kavar, se trouvait sur Ondéron, aux côtés de la Reine. Le Sauveur proposa de l'aider à rejoindre Ondéron discrètement, à condition que Mettra Surik gagne l'estime des Mandaloriens, et il l'autorisa à déambuler dans le camp.

 Elle s'intéressa au Cercle de Combat et rencontra ainsi Davrel qui trouva l'apparence de la Jedi guère impressionnante. Il fut sans doute fort enthousiaste à l'idée d'être désigné par le sergent arbitrant le Cercle pour être le premier adversaire de la jeune femme, espérant certainement récupérer beaucoup d'honneur contre la Jedi que certains Mandaloriens ne considéraient pas comme une vraie guerrière. Il l'affronta à mains nues, son style de prédilection sans doute, mais fut facilement défait par Surik. A terre et vaincu, Davrel assista au triomphe de la Jedi. Le Mandalorien fut particulièrement vexé de perdre ainsi, prétextant que sa défaite provenait de son jeune âge et de son inexpérience. Lorsque la jeune femme s'adressa de nouveau à lui, il lui promit qu'il ne baisserait pas les bras et qu'il continuerait à s'entraîner dur pour la prochaine guerre, à l'image de Bralor.

 Mais sa défaite l'avait profondément ébranlé car il avait perdu son honneur laborieusement acquis. De plus, il s'était sans doute attiré les moqueries des vétérans sur ses performances de guerriers, lui qui aspirait toujours à faire ses preuves. Il résolut donc de récupérer son honneur en défiant l'Exilée dans un duel à mort, pour récupérer sa valeur volée, selon lui, par elle. Sa colère était de plus amplifiée par l'association qu'il faisait entre la jeune femme et les Jedi qui avaient vaincu les Mandaloriens à Malachor V. Il l'attendit dans la jungle à la sortie du périmètre sous la surveillance des Mandaloriens, hors donc de la zone d'influence de Mandalore - qui avait interdit qu'on attaque la Jedi - mais à portée des sentinelles mandaloriennes pour que tous soient témoins.

 Il la défia donc de l'affronter en dehors des règles du Cercle de Combat, dans une lutte à mort. Mais la jeune femme refusa, ne voulant sans doute pas d'un duel dont le seul but était de satisfaire l'amour-propre du jeune guerrier et qui se solderait très certainement par sa mort. Davrel la supplia alors d'accepter, pour ne pas le plonger dans la honte d'un refus alors qu'il voulait montrer sa bravoure aux autres Mandaloriens. Meetra lui demanda alors s'il n'y avait pas un autre moyen pour lui de faire ses preuves. Le jeune guerrier, amer, déclara qu'il n'y avait plus de guerres, plus d'ennemis de valeur à éliminer et qu'il aurait aimé vivre à l'époque glorieuse où les Néo-Croisés Mandaloriens étaient craints de tous. Surik eut alors l'idée de chasser un Zakkeg, la créature la plus dangereuse de la jungle, dont elle avait appris l'existence par le capitaine des gardes et qui était redoutée même des patrouilles mandalorienne. Le jeune guerrier répondit que, bien qu'il fut prêt à tout pour montrer sa bravoure, cela ne lui apporterait que des honneurs éphémères, puisqu'il y laisserait sûrement la vie. Meetra proposa alors une collaboration entre eux deux pour traquer la bête ; le Mandalorien, surpris sans doute à l'idée d'une telle alliance, accepta cependant l'idée. Il se dirigea alors vers la zone où le monstre avait été vu la dernière fois, et il attendit la Jedi.


 Celle-ci finit par le rejoindre, après moult péripéties dans la jungle. Satisfait qu'elle ait prouvée sa volonté en se frayant un chemin seule dans l'environnement hostile, il lui dit qu'il avait repéré le Zakkeg un peu plus loin. Le seul plan qu'il avait élaboré était de foncer tête baissée vers la bête. Ou bien ils vaincraient, ou bien ils mouraient. Dans ce genre de situation, les plans les plus simples étaient souvent les plus efficaces. Ils se ruèrent donc à l'attaque, la Jedi et le Mandalorien, contre le Zakkeg, qui leur opposa une vive résistance mais finit par périr. Davrel, qui fut au cours de la bataille très impressionné par la puissance de la Jedi, lui dit qu'il lui laissait tout le bénéfice de la victoire et qu'il raconterait l'exploit au camp, se satisfaisant sans doute d'avoir pris part à cette chasse.

 De retour au camp, il s'aperçut que les gardes parlaient désormais de sa victoire avec l'Exilée contre le Zakkeg. Visiblement, il avait gagné un grand honneur par cette prise, et remercia donc Meetra lorsque celle-ci revint le voir . Il comprenait maintenant pourquoi les Mandaloriens avaient perdu contre la République et les Jedi. Surik, à elle seule, était un être exceptionnel sans qui il n'aurait jamais pu vaincre la créature. Le jeune guerrier n'avait, selon lui, apporté dans la traque qu'une aide inutile, mais il s'était désormais taillé une place au sein du clan. Il souhaita tout le bien possible à la jeune femme et la vit même vaincre Bralor. Par la suite, il eut une nouvelle occasion de se battre aux côtés de l'Exilée, lorsque les assassins sith lancèrent un assaut contre le camp. Il montra qu'il était désormais un guerrier digne de ce nom au cours de la lutte, chargeant seul à mains nues cinq adversaires, en appelant les Mandaloriens à se rallier pour défendre Mandalore.

 Après cette victoire glorieuse, n'étant pas affecté aux patrouilles dans la jungle, il salua à plusieurs reprises Meetra Surik, notamment lorsqu'elle revint d'Iziz, où elle avait prit encore part à de nombreux combats après avoir rencontré le Maître Jedi Kavar. Il fut sans doute de ceux des Mandaloriens qui participèrent à l'assaut sur le camp Sith du tombeau de Freedon Nadd, et fut ensuite très surpris d'apprendre la victoire de la Reine Talia à la fin de la guerre civile ondéronienne. Pour lui, le Général Vaklu avait été un formidable opposant des Mandaloriens, un vrai Drexl indompté, et sa chute allait entraîner des souffrances à Ondéron. Sans doute préférait-il un leader militaire et indépendantiste à une reine pacifique prônant la stabilité.

 Davrel prit ensuite part probablement à la bataille de Télos et à l'assaut sur le Ravageur, même si on ignore son rôle au cours de la bataille. S'il survécut, il continua sans doute à prendre part à d'autres batailles et à gagner de l'honneur sous les ordres de Mandalore le Sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lestroisguildes.forumactif.org
 
[Kotor 2] Davrel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star Wars - Knights of the old Republic (dit KOTOR)
» [Contre avis] KOTOR sur Xbox
» Star Wars Kotor 2 problème d'installation.
» [CS] Dalmatia - Sur carte de base base des Bouches de Kotor, Monténégro
» Premiers avis de deux béta testeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Quatre Guildes :: Holonet :: Kotor 2 (spoil)-
Sauter vers: