AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Kotor 2] Zuka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tar'ek
Admin


Messages : 47
Date d'inscription : 11/07/2016

MessageSujet: [Kotor 2] Zuka   Mer 27 Juil - 0:33


Membre des guerriers mandaloriens sous les ordres de Mandalore le Sauveur, quelques quatre millénaire avant l'avènement de l'Empire, Zuka était le spécialiste en technologie du camp de la lune Dxun. Tout ce qui nécessitait de près ou de loin l'usage d'une clé hydraulique dépendait de lui, que ce soit les générateurs d‘énergies, les capteurs longue et courte portée, les systèmes informatiques, le bon fonctionnement de la navette ou encore l'entretien du droïde de guerre Basilisk de la base. Sa tâche n'était pas aisée car la flore particulièrement vivace de la lune envahissait tout, formant un sacré « bazar » selon ses propres termes.

On pouvait le rencontrer dans son armure bleue de Néo-Croisé la plupart du temps affairé à sa console de contrôle à l'entrée du camp, et c'est effectivement à cet endroit que Meetra Surik fit sa connaissance. La Jedi, connue aussi sous le nom de l'Exilée, s'était échouée sur Dxun, après que son vaisseau, l'Ebon Hawk avait été endommagé par le blocus que le Général Vaklu avait instauré autour d'Ondéron pour faire pression sur la dirigeante de la planète, la Reine Talia. Elle et son équipage s'étaient alors échoués sur Dxun et avaient atteint le camp mandalorien. Mandalore accepta de l'aider à s'infiltrer sur Ondéron pour rencontrer le Maître Jedi Kavar, conseiller de la Reine, à la seule condition qu'elle fasse ses preuves auprès de lui et des autres Mandaloriens, dont Zuka.

Meetra assista à une tentative de réparation du technicien mandalorien, tentative qui se termina par un échec avec l'explosion des circuits de connexion. Réparer des générateurs ou le système informatique dans cette jungle était une véritable gageure, et Zuka accepta sans discuter l'aide que lui proposa la Jedi, qui pouvait de plus s'appuyer sur la solide expérience dans ce domaine de ses compagnons Bao-Dur et T3-M4. Zuka cherchait en effet à réparer en priorité l'antenne relais, dont plusieurs composants étaient brisés. De plus, tout ceux qui étaient à sa disposition avaient au moins dix ans d'âge et ne tiendraient guère longtemps. Cela faisait des semaines qu'il essayait de les réparer sans succès, et les capteurs de la navette de Mandalore ne pouvait suffire à protéger les Mandaloriens d‘une attaque.


Il était nécessaire de réparer les câbles sectionnés avec des pièces détachés, de restaurer le noyau central de l'ordinateur de télémétrie de l'antenne et de remettre en état de marche l'ordinateur de pistage. Pour ce dernier, la tâche ne serait pas aisée, puisque il était nécessaire de trouver un convertisseur d'impulsion de phase, pièce très rare comme l'observa Bao-Dur. Zuka leur donna alors une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c'était que les Mandaloriens avaient trouvé un convertisseur d'impulsion de phase en bon état dans une cache d'armes. La mauvaise, c'était que les cannoks l'avaient avalé, et que c'était le seul qu'on pouvait trouver sur toute la lune. Zuka connaissait cependant les cannoks, de la vermine pour les Mandaloriens, et se doutait que leur estomac n'avaient pas pu le digérer. Il ne restait plus à l'Exilée qu'à éventrer tous les cannoks qu'elle croiserait.

Quelques temps après, Zuka eut l'heureuse surprise de voir revenir Surik lui annonçant que tout était réparé. Les câbles avaient été remis en marche avec des pièces détachées, l'ordinateur de télémétrie fonctionnaient après l'usage judicieux de programmes informatiques spécifiques, et Surik avait fini par retrouver les trois pièces du convertisseur dans les ventres des cannoks. On attendait des Mandaloriens du camp de faire tout pour se rendre utiles, mais rien ne forçait un étranger à faire de même et à consacrer autant de temps à ces réparations, ce qui fait que les actes de Surik étaient forts. Le Mandalorien lui avoua qu'il était impressionné et qu'il en toucherait un mot à Mandalore.

Quelques heures plus tard, Mandalore l'appela pour préparer la navette légère G au décollage pour Iziz, capitale d'Ondéron. Après avoir fait la checklist du vaisseau, Zuka confirma à son chef que tout était en ordre et qu'ils pouvaient partir. A ce moment arriva une vieille femme que Zuka identifia comme faisant partie du groupe de l'Exilée. Le technicien assista à l'échange vif qui se déroula entre Kreia et Mandalore, plein de sous-entendus, et reçut l'ordre, sans doute à sa grande surprise, de transmettre à tous les Mandaloriens d'abandonner la surveillance de l'Exilée et de se concentrer sur la vieille femme.


Après avoir transmis cet ordre, et alors qu'il se dirigeait vers sa console favorite, Zuka détecta un curieux scintillement dans l'air. Appliquant un test pour vérifier un éventuel camouflage, il révéla un assassin sith, promptement neutralisé. Le technicien lança l'alerte à ses frères d'armes tandis que les assaillants se révélaient : le camp avait été infiltré ! Zuka prit part ensuite au combat contre les assaillants, avec les autres Mandaloriens et le groupe de Meetra Surik . La bataille tourna rapidement à l'avantage des guerriers en armure, et tous les Sith furent exterminés. Il ne restait plus qu'à Zuka à tout nettoyer et à remettre en état les systèmes mis à mal durant l'attaque.

Pendant que la situation sur Ondéron se durcissait entre les partisans de Vaklu et ceux de la Reine Talia, les capteurs, fonctionnant à nouveau, localisèrent une suite de messages émis depuis un lieu proche du camp. Zuka en informa Kelborn, chargé de l'intérim en l'absence de Mandalore, et cette information se révéla ensuite cruciale pour coordonner l'assaut contre ce qui allait se révéler être le tombeau de Freddon Nadd. Contrairement aux autres Mandaloriens, Zuka ne prit pas part à l'attaque, puisqu'il fut chargé d'expliquer les commandes du droïde de guerre Basilisk que possédait le clan à l'Exilée et deux de ses partenaires, pour qu'ils puissent atteindre Ondéron et sauver la Reine Talia et Maître Kavar. Il informa la Jedi que ses compagnons - qui étaient à la tête de la force attaquant le tombeau - approchaient de leur objectif, puis l'informa des fonctionnalités du Basilisk, le « must » en technologie militaire, modifié pour accueillir trois personnes. Il lui déclara que les systèmes d'armement et certains systèmes secondaires n'étaient pas fonctionnels, mais qu'elle atteindrait Iziz en un seul morceau. Les Ondéroniens n'avaient pas dû oublier la dernière visite des Basilisk, et la peur comme la surprise joueraient en la faveur de Surik. Et si jamais elle échouait, qu'elle en tue un maximum avant de rendre l'âme .

Après avoir assisté au départ du Basilisk, Zuka participa sans doute à la sécurisation de l'accès du camp aux côtés de Xarga, puis dut apprendre comme les autres la victoire des forces de Talia sur tous les fronts grâce à l'aide de Surik. Il ne restait plus au technicien mandalorien qu'à reprendre son travail et à jurer de ne plus se laisser piéger dans la jungle avec une simple clé hydraulique.

Cependant le technicien fut à nouveau mis à contribution lors de la seconde bataille de Télos, pour mettre en oeuvre le plan de Mandalore visant à annihiler le vaisseau-amiral des Sith, le Ravageur de Dark Nihilius. En tant que spécialiste en technologie et donc en vaisseau, ce fut lui qui fut chargé de seconder le chef des Mandaloriens et l'Exilée. Après avoir abordé le navire avec ses frères d'armes, Zuka informa rapidement son commandant que leurs troupes avaient fait une brèche dans le vaisseau et qu'ils sécurisaient la zone ; il lui fit part aussi de la présence d'une atmosphère respirable, en dépit des importants dégâts structurels du vaisseau. Il ajouta que la cargaison spéciale, des noyaux à protons, était en cours de chargement et d'acheminement vers les sites structurels visés du vaisseau pour le détruire. L'attaque des Mandaloriens - passant pour l'activation des baies à missiles du vaisseau - ne pourrait par ailleurs pas être détectée par les Républicains arrivés en renfort, ce qui obligeraient sans doute ces derniers à continuer leurs efforts pour protéger Télos, et fournir ainsi une diversion de choix. Il confirma enfin le pressentiment de Mandalore en identifiant le Ravageur comme originaire de la flotte républicaine présente à Malachor V - l'ultime bataille des Guerres Mandaloriennes - preuve en était avec les parois du navire qui portaient des traces d'impacts de canons mandaloriens.


Pendant que Mandalore et l'Exilée progressaient à travers le vaisseau pour activer les noyaux, Zuka les tenait informés de l'évolution de la tête de pont mandalorienne à bord, la résistance Sith se faisant de pus en plus tenace, et provoquant l'explosion prématurée du quatrième et dernier noyau à proton au cours de son transport. Le technicien, se considérant comme déshonoré, en informa Mandalore, lui expliquant que la destruction du vaisseau échouerait sans ce quatrième noyau et qu'ils n'en avait pas d'autres à disposition. Mandalore accepta stoïquement le constat et, après avoir transmis l'ordre à Zuka de ne pas se suicider pour laver son honneur sans son ordre personnel, se mit en quête d'un dernier noyau à proton avec l'Exilée. L'ingénieur finit par recevoir la confirmation de la mise en place du dernier noyau à proton. Alors que Mandalore partait vers la passerelle de commandement affronter Dark Nihilius avec Surik, Zuka reçut l'aide inattendue du Colonel Tobin, ancien aide de camp du Général Vaklu sur Ondéron, et que Meetra avait rencontré à bord du vaisseau et persuadé de rejoindre leur bord pour sauver Télos IV et Ondéron. Bien qu'il le tint à l'œil, Zuka lui confia les commandes des noyaux, pour que le Colonel puisse se racheter de ses fautes en activant les charges une fois que les Mandaloriens et l'Exilée auraient quitté le vaisseau.

Après la chute de Dark Nihilius, Zuka quitta le vaisseau avec les autres et retourna sans doute avec les autres Mandaloriens sur Dxun, laissant les soldats de la République dans l'ignorance de l'origine de la destruction du vaisseau. A la suite la défaite définitive du Triumvirat Sith, le technicien ne dut pas pour autant cesser les réparations ni les combats, car l'unification des clans se poursuivait, et leur Mandalore avait encore de nombreux combats à livrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lestroisguildes.forumactif.org
 
[Kotor 2] Zuka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star Wars - Knights of the old Republic (dit KOTOR)
» [Contre avis] KOTOR sur Xbox
» Star Wars Kotor 2 problème d'installation.
» [CS] Dalmatia - Sur carte de base base des Bouches de Kotor, Monténégro
» Premiers avis de deux béta testeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Quatre Guildes :: Holonet :: Kotor 2 (spoil)-
Sauter vers: